Choisissez le meilleur tissu

Réservez votre tissu préféré, commandez plus tard !

IMG_5193
En prêt-à-porter, la mode exige que chaque collection chasse impitoyablement la précédente, emportant au passage les créations les plus réussies . En grande mesure, les pratiques des drapiers sont semblables à ceci près que les collections sont renouvelées seulement tous les deux ou quatre ans, de nombreux tissus sont prorogés d’une collection à l’autre, et les évolutions restent modérées. Concernant les costumes classiques, la disponibilité des tissus est moins contraignante tant les collections se ressemblent, année après année. En revanche, pour les vestes et costumes casuals, souvent saisonniers, variés et plus sensibles aux modes, les belles étoffes sont rapidement en rupture de stocks, avant même que vous ayez eu une chance de les découvrir. Ajoutez à cela la multiplication de collections capsules, très qualitatives mais disponibles en quantité réduite, et vous n’êtes pas loin de conclure que selon la date à laquelle vous franchissez la porte d’un tailleur pour commander un costume, les tissus les plus intéressants risquent de vous échapper.

Pour y remédier, Paris1930 lance un service unique (et gratuit). Dès aujourd’hui, nous allons :

    • mettre en avant les dernières occasions d’acquérir de beaux tissus à l’approche de l’épuisement total des stocks ou de l’arrêt d’une liasse. Egalement, notre sélection de tissus « vintage » (des années 30 aux années 80) pour les adaptes de tissus rétro, épais, fabriqués à l’ancienne.
    • chaque saison, vous tenir informé des nouveaux tissus/liasses les plus séduisants, dès leur sortie;
    • acheter votre tissu  au moment tant qu’il est disponible, vous commanderez votre vêtement ultérieurement, à votre convenance .

Concrêtement :

    • dans la newsletter d’aujourd’hui, nous présentons de beaux tissus de veste automne/hiver proches de l ‘épuisement des stocks ou de liasses en milieu/fin de vie. Le timing est opportun : commander maintenant vous permettra de porter la veste bespoke de vos rêves dès les premiers jours de l’automne.
    • N’hésitez pas à nous poser des questions (blogs, emails,…), nous confier une recherche de tissus, nous rencontrer pour une présentation de tissus,… Nous sommes plus disponibles et enclins à parler tissus que la plupart de nos confrères ; et en plus, nous nous déplaçons, jusque tard dans la soirée.
    • de nouvelles liasses seront proposées par les drapiers d’ici septembre ; nous prendrons le temps de les examiner et de vous en présenter une sélection très resserrée.
    • Une fois que vous aurez sélectionné un tissu, nous achèterons la quantité requise et le garderons pour le jour où vous déciderez de commander votre vêtement.

 

 



La fabuleuse liasse « Winter Jacket » de Zegna

Les liasses proposées par les tailleurs rassemblent généralement une cinquantaine de tissus dont une poignée seulement retient l’attention. Occasionnellement des drapiers élaborent des liasses plus qualitatives, réduites à une douzaine de tissus avec généralement très peu de déchets. La liasse Zegna Automne/hiver pour Vestes présentée ci-dessous est parmi les 200 passées au crible celle qui retient le plus notre attention. On vous la proposera rarement en France où Zegna est assez peu représenté chez les tailleurs, probablement faute de show room. Précisons que notre préférence personnelle pour les vestes va souvent aux tissus monochromes et texturés (plutôt qu’aux motifs carreaux multicolores, par exemple), accessoirement assez en ligne avec la tendance du prêt-à-porter classique.

Caractéristiques:

310g/m.

84% laine Trofeo, 12% soie, 4% Cachemire ; aspect doux et plutôt mat.

Couleurs: gris, bleu marine, gris/kaki, gris/marron glacé, bordeaux.

Motifs: chacune des 5 teintes est proposée en deux versions : pied de poule et prince de Galles.

Le plus: pour chaque teinte, un denim de laine (encore une innovation Zegna) est proposé en complément , pour un pantalon parfaitement assorti, plus luxueux qu’un jean et qui ne délavera pas.

Versatilité, le mot qui qualifie le mieux cette liasse:

  • l’aspect chiné apporté par les fils de soie confère un côté casual et contemporain aux deux motifs autrement ultra classiques. Au final, c’est la coupe et notamment le choix des poches et des revers qui donneront un côté formel/casual au vêtement.
  • en plus des couleurs versatiles que sont le gris, le bleu et le brun, 2 teintes intermédiaires qui s’adapteront parfaitement à tous vos pantalons. Le plus dur sera de choisir car entre le gris, le gris/kaki et le gris/marron, il y a finalement peu de différences. Après avoir longuement hésité, nous avons opté pour le pied de poule gris/marron, laquelle apparaît selon le pantalon porté comme grise ou marron glacé.
  • des tissus aussi beaux de près que de loin. Le risque avec les princes de Galles est de ressembler à un clown ou une caricature de Dandy lorsque vu de loin, d’où le succès des Princes de Galles actuels (marqués mais fondus parce que monochromes). Ici l’aspect chiné renforce davantage encore le fondu. De loin comme de près, le tissus apparaît assez monochrome et texturé.
  • idéale avec une chemise en automne, sur un pull en hiver, la veste a également été testée ce printemps: même doublée, une veste parée de ces tissus peut être portée sans problème par beau temps, jusque 20-22 degrés ; peut-être plus, en version semi-doublée.

La liasse a été lancée l’an dernier, avec une durée limitée à deux ans. Toutes les teintes sont encore disponibles, mais nous craignons qu’à la rentrée, ce ne soit déjà plus le cas.

Ci dessous, chacun des 10 tissus, ainsi que des photos d’une veste pied de poule gris/marron et du prince de Galles gris/marron en grand format et vu de loin (la teinte est moins fidèle que sur les photos de près).

Nos coups de cœur:

En l’occurrence, il s’agira vraiment de coups de cœur parmi 10 coups de cœur.

    • Pieds de poule gris (plus formel) ou gris/marron,
    • Prince de Galles gris (foncé, à la limite de l’uni, peu chiné mais texturé).

 



COUPE: de l’importance des contours

Privilège exclusif du Bespoke, la liberté totale dans le choix de la forme des contours de l’ouverture de la veste est un paramètre majeur à plusieurs niveaux:

  • Esthétique: de part leur position centrale, parcourant le vêtement sur toute sa hauteur, les contours (cf: ceux délimitant la doublure bordeaux sur les graphes ci-après) sont naturellement prépondérants dans la coupe. De plus, par soucis de cohérence, la forme des contours pré détermine souvent celle d’autres éléments de la veste. Par exemple, aux contours rectilignes sont souvent associés des rabats de poches et des revers droits. ce qu’illustrent les trois coupes ci-dessous.
  • Symbolique:
  1. contours rectilignes = professionnalisme,
  2. contours bombés = athlétique,
  3. contours incurvés = décontraction.
  • Harmonique: la largeur de l’ouverture doit être en rapport avec celle de la cravate, et dans bien des cas permettre de dissimuler les pointes du col. Même si il n’y a pas de règle absolue, certaines découpes s’adapteront mieux à votre morphologie.

D’une manière générale, nous préférons les contours bombés (coupe 2), parce que nous aimons les coupes en « X » (influence de Tom Ford), ce qui est le cas des coupes 1 et 2, et quand nous portons une cravate, elle est de préférence large et le col de la chemise long. L’aspect de la coupe 2 est assez dandy mais reste professionnel et – selon nous – sexy. A déconseiller à ceux qui adhèrent à la domination stylistique actuelle des revers étroits (en prêt-à-porter).

 



La Valeur de la mesure (1/3)

Alors que s’est étoffée une offre Sur Mesures (SM) tant chez les marques du luxe qu’auprès de nouveaux entrants spécialisés, il convient de connaître précisément les spécificités de la Grande Mesure (GM) afin d’en apprécier l’intérêt. L’enjeu au niveau du prix est substantiel: €450 pour la demi mesure industrielle du gagnant de la dernière présidentielle dont le grand perdant portait des costumes à €6500. Une telle différence est-elle justifiable? Certes, la quantité de main d’œuvre qualifiée requise pour la GM explique son prix mais en quoi en augmente-elle la valeur?

Durabilité: le mauvais argument.

Souvent les défenseurs du soulier ou du vêtement bespoke (Grande Mesure en anglais) mettent en avant leur durée de vie, estimée à plusieurs décennies, voire générations. Ainsi le bespoke reviendrait à terme moins cher que le prêt-à-porter. Je doute fortement de la véracité de l’argument et même de sa logique. Tout d’abord, transmettre à la génération suivante un vêtement bespoke n’est pas très cohérent. Ensuite, mon expérience personnelle est que la durée de vie du soulier bespoke avoisine celle d’un soulier de luxe. Si on ajoute le coût des ressemelages spécifiques au bespoke, le compte n’y est pas. Concernant les tailleurs, la tendance des clients GM à privilégier des tissus délicats (super 150 et plus) ne permet pas d’envisager une durée de vie au delà de vingt  ans. En revanche, un tissu classique aura une durée de vie supérieure à celle des tissus tendance du prêt-à-porter et ne se démodera pas. De part sa construction traditionnelle (entoilage complet, matériaux naturels et de qualité), la veste de costume en Grande Mesure se fatiguera moins vite. Mais comme on retrouve ces mêmes avantages avec du SM artisanal, les arguments précités ne sont pas pertinents.

Par contre, seul le tailleur GM pourra remplacer une partie du vêtement en cas de tache persistante, d’usure (col) ou de déchirure, et ainsi garantir une durée de vie normale.

Malgré tout, s’habiller en Grande Mesure constitue un luxe, contrairement à ce que certains essayent de faire croire. On paye un supplément pour perpétuer le rituel tailleur, la beauté du geste mais pas que cela, comme nous allons le voir. A commencer par le plus important ou plutôt le plus universellement reconnu: le Fit.

Le Tailleur est un sculpteur…

Un tailleur m’a dit un jour:

⁃ qu’il prenait plus de points de mesure que les commerciaux des boutiques de SM, lesquels n’étaient d’ailleurs pas assez compétents pour un mesurage précis.
⁃ que seule la GM permettait de sculpter le vêtement en trois dimensions.

Que voulait-il dire exactement, et ne peut-on pas en Sur Mesure parfaire l’ajustement avec un cintrage ou une retouche finale?

Considérons la complexité de la surface d’un corps humain. Ayant tous appris au lycée qu’il est impossible de construire une sphère à partir d’une surface plane, chacun comprendra aisément qu’un tissu même souple ne peut épouser toutes les formes du client sans manipulation préalable. Notamment au niveau du creux entre les omoplates. Seul le tailleur chevronné saura déformer et sculpter le tissu, en le mouillant, l’étirant en le travaillant au fer lourd. Ainsi, si vous posez sur une table le dos sculpté d’une veste avant son assemblage, le tissu présentera un relief. Ensuite au moment de l’assemblage, le tailleur trichera en entrant de l’excès de tissu entre chaque point de couture. C’est pourquoi, avant montage, le dos d’un costume est plus large que le devant. L’embus rentré dans les coutures permet d’épouser le volume plus bombé dans le haut du dos que dans le haut de la poitrine. Au final le tombé est meilleur et le porteur plus à son aise. Donc la prochaine fois que vous apercevez un costume dont les rayures ne sont pas alignées entre le devant et le dos au niveau de l’épaule, c’est vraisemblablement que vous contemplez un costume réalisé en Grande Mesure.

Autres parties à la topologie complexe, le revers et le col. Un revers même entoilé sera plat et un col assez mal ajusté autour du cou sauf si un tailleur a littéralement sculpté les toiles intérieures/plastrons pour vous, par variation de tensions dans les points de couture qui les parcourent (impossible à reproduire à la machine). En résultent un incomparable fit et une silhouette aux volumes/lignes plus séduisants.

Le tailleur ajustera également l’emmanchure (trou de la veste par où passe le bras) aux dimensions de l’épaule. Il recherchera une emmanchure haute, pour un gain d’aisance de mouvement et d’esthétique. Aucune offre Sur Mesure ne peut le proposer.

Ainsi en GM on achète du 100% fait main pour perpétuer la tradition et plus encore pour les possibilités offertes exclusivement par ce type de fabrication. Par comparaison, l’intérêt du fait main de certains prêt-à-porter haut de gamme est bien moindre, cantonné aux finitions.

…Le Tailleur est un illusionniste.

En Grande Mesure, il est possible de gommer une asymétrie et ses conséquences ou encore de flatter une silhouette déjà belle. Dans le premier cas, l’exemple le plus courant est l’épaule plus haute, qui décale la boutonnière par rapport au bouton. Quand on boutonne, des plis de tension apparaissent et le port devient moins confortable. L’épaule en avant/voûtée est également fréquente, notamment dans le secteur des services.

0E6B2682-444C-4236-969B-7B991C480A3D

Épaules 1: hautes 2: basses 3: normales 4: voûtées 5: clavicules saillantes

Le tailleur en Grande Mesure sait l’intégrer dans la coupe pour un gain d’aisance et l’équilibre de la veste. Enfin, selon les cas par la coupe, le cintrage ou la déformation des toiles et du tissus, le tailleur peut améliorer la silhouette, les proportions, bomber un torse, dissimuler une rondeur,…

Concernant les épaules, il y a tellement plus à écrire que ce sera l’objet d’un prochain billet (cf: prochaine newsletter).

 



Premières Commandes: Tips.

– veste ou costume?

– casual ou formel?

Dans tous les cas, l’importance du tissu est primordiale et pourtant son choix chez le tailleur est souvent bâclé: le tailleur lui-même s’implique peu, les tisseurs les incitant à se concentrer sur un minimum de liasses. Au final, on choisit trop rapidement un tissu parmi une cinquantaine vue alors qu’il faudrait en voir des milliers, notamment parce que des tissus que l’on imagine pas seraient susceptibles de devenir nos favoris.

Passionnés, nous vous préparons le terrain en prenant le temps de parcourir les liasses de tous les tisseurs, d’y réfléchir et recommencer pour confirmer le premier avis; ainsi le choix est optimisé et on évite tout risque de regret, un écueil particulièrement regrettable en Grande Mesure. Au final, nous avons pré-sélectionné pour vous 180 tissus, visibles en permanence sur une page dédiée du site, classés en costumes Affaires, Vestes (tel que spécifié par les tisseurs) ou Casual (veste et/ou costume). Pour ceux qui n’ont pas le temps, nous avons affiné cette liste pour aboutir à un Top30. Par ailleurs, vous pouvez « liker » vos tissus préférés sur le compte Instagram Tissus1930 et connaître les préférences de nos lecteurs/clients.

Enfin, client ou non, vous pouvez toujours nous contacter pour un avis, une question,…

En attendant, bonne lecture et à bientôt.

COSTUMES AFFAIRES :

Pas trop de fantaisie dans les tissus. On se fait surtout plaisir dans le choix des matières, ou on choisit un tissus répondant à un besoin spécifique.

Idées de Costume:

– achat raisonné: un Costume uni 4 saisons en laine mérino Super140 (~280g/m): amené à devenir la pièce centrale de votre garde-robe d’affaires. Vous le porterez jusqu’à 10 mois par an. Tissage twill (plus habillé) ou toile (plus aéré).

– ajoutons un zeste d’épicure, avec deux costumes un peu saisonniers. Vous êtes déjà bien pourvu en costumes 4 saisons; en complément et pour plus d’agrément, complétez avec  un costume d’hiver (340g/m super150 pour un tombé impeccable) et un d’été (190-240g/m). L’un peu avoir une texture (caviar, chevron) ou un motif discret (Prince de Galles ultra fondu).

– un tissu fonctionnel: Traveler (high twist+soie, préféré au Mohair, Fresco, Crispaire),   ultra léger, aéré, qui bloque les rayons du soleil,…

– un mélange luxueux: pour encore plus de confort, considérez un Super170 avec 6% de soie, un 50% Super160 avec le reste en cachemire et soie ou une Flanelle peignée super140. Ou même du 100% cachemire 240g/m uni. Pour ce genre de costume, à porter une à deux fois par semaine, nous recommandons un artisan-tailleur français.

VESTES:

Beaucoup plus de possibilités de motifs, de textures (finition, tissage) et plus d’excentricités permises dans les couleurs. La matière importe moins, sauf si vous optez pour un 100% cashmere, ou du chinchilla, de la vigogne,…

Idées de vestes:

– 100% cashmere, en tissage sergé (nervures diagonales marquées), hopsack (aéré), ou à motifs chevrons. Alternative plus originale, aussi douce et moins onéreuse: une laine Escorial. Également: un blazer uni en cashmere Khan: brillance luxueuse, envisageable pour une sortie chic.

– un Prince de Galles marqué graphiquement aura beaucoup de personnalité. Choisir des teintes assez monochromes/fondues vous évitera de passer pour un clown vu de loin.

– une veste unie avec un tissage texturé: hopsack pour les beaux-jours, caviar épais marron-gris pour plus de versatilité.

– nous ne sommes pas grands fans de carreaux fenêtres simples, trop vus et pas assez fondus. Sauf en double carreaux ou quand ils peaufinent un Prince de Galles pour d’avantage de fondu.

– la règle proscrit les rayures tennis pour une veste seule. Envisageable néanmoins pour une rayure chalk-stripe bouclée, espacée et pourquoi pas en couleurs.

CASUAL (COSTUMES OU VESTES):

Vous n’êtes pas obligé de porter un chinos en casual wear: un costume est très élégant, du moment qu’il ne laisse pas l’impression que vous avez oublié votre cravate. Les motifs et les couleurs seront plus fondus que pour une veste, plus encore pour une connotation business. Les matières passent au second plan. Les poches plaquées sont envisageables mais déconseillées avec un uni gris ou bleu sans motif ni texture.

Idées casual/business casual:

– micro pied de poule: moins classique qu’un pied de poule traditionnel (d’ailleurs plutôt réservé aux vestes), uni de loin, texturé de près. Ne pas prendre un fonds blanc.

– chevron Escorial: la différence avec un costume business sera essentiellement le côté moins glacé, le tombé et les plis moins raides. Vous apprécierez sa douceur.

– un Prince de Galles assez laineux + carreaux fenêtres fondu: vous avez de la chance, il en existe des dizaines de superbe (certes parmi des centaines de ringards). En revanche, ils sont disponibles auprès de tisseurs souvent moins connus et rarement proposés par la concurrence.

AUTRES TIPS:

– si vous avez une silhouette athlétique et une belle ligne d’épaules, la demi-Mesure ou dans bien des cas le bespoke ne vous sera utile que si vous ayez une coupe très atypique en tête ou que votre tailleur est à même de proposer des coupes capables de magnifier votre silhouette. Paris1930 est un des seuls tailleurs avec cette philosophie en tête. D’ailleurs, entre la prise de mesures et la fabrication, nous sommes habitués à vous envoyer un dessin de ce que le vêtement donnera sur vous.

– vous hésitez face au coût du Bespoke? Profitez de nos tarifs doux et actuellement de notre offre découverte. Éventuellement, commencez avec une veste.

– Évitez les tissus trop fins/légers si vos épaules nécessitent des épaulettes conséquentes (cf: personnes aux épaules basses, tombantes, aux clavicules saillantes), même si nous nous efforçons de les faire les plus fines possibles.

– Les clients ont souvent tendance à forcer le trait (coupe et tissus) lors d’une première commande et à le regretter.

– Ne vous focalisez pas trop sur le clivage tissus anglais-tissus italiens: dans un secteur en consolidation, un tisseur anglais achètera une partie de sa production auprès de tisseurs italiens. Certains grands noms étant d’ailleurs plus des marchands/designers que des tisseurs. Idem pour le meilleur tombé des tissus lourds, ce n’est pas systématiquement le cas aujourd’hui, en raison d’innovations et parfois de variations de qualité, par exemple lorsqu’une marque est rachetée.