Le Meilleur pour l’été, c’est Maintenant.

Deux fois par an, les drapiers (environ une quinzaine) distribuent de nouvelles liasses, allant de la simple mise à jour à des innovations pures (techniques ou stylistiques). Paris1930

( lien vers la newsletter précédente )

La première commande en Grande Mesure nécessite un peu plus de temps, notamment un essayage supplémentaire, et quand les clients ont la fâcheuse tendance à passer commande au même moment et rarement en avance, la livraison risque de survenir après l’arrivée des beaux-jours. Cela peut être frustrant dans le cas d’un vêtement saisonnier.

Comme les nouvelles liasses de tissus printemps-été sont sorties, pourquoi attendre?  Souvenez-vous: 10% de remise sur la première commande.



Merveilles de Tissus Printemps-Eté pour Vestes
NWSL P ETE

Peu d’innovations stylistiques cette saison: les mélanges dominent (majoritairement laine/lin/soie, ajout occasionnel de polyester pour plus de texture) .

En revanche:
– les possibilités de choix sont démultipliées et affinées, si bien que l’on pourra choisir précisément la texture en fonction de ses goûts mais aussi du contexte (formel/casual). Nous allons vous y aider.
– toujours plus de fonctionnalités techniques: mentionnons une flanelle qui protège à la fois de la pluie, de taches de vin et même d’huile d’olive (une version hiver existe également), parfait pour voyager propre et léger.

Pour illustrer le premier point, procédons à une « dégustation verticale », avec une étoffe classique: un bleu marine uni avec aspect chiné, typique du lin. Les variables étant la répartition entre fibres formelles (par la tenue ou l’aspect: laine, soie, mohair) et fibres casuals (cachemire, coton, lin). Évacuons le paramètre tissage, lequel joue également un rôle, mais les tissages toiles (plus aérés) sont la norme pour les vestes été, le sergé (tissage diagonal, plus dense) étant occasionnellement présenté sur du lin pur afin de lui conférer une meilleure tenue.

Classement des mélanges disponibles, du plus casual au plus formel:

Lin italien (moins de 300g), plus fin, superbes teintes mais occasionne une multitude de petits plis (moins en tissage serge).

Lin irlandais (plus de 300g), épais, aspect moins chiné mais les plis seront plus diffus/larges. Couleurs plus basiques.

Lin/coton et coton pur. Sachez que le coton pur tend à se délaver. De part la finition ou l’ajout d’une infime touche de soie ou de cachemire, l’aspect peut être satiné.

Laine/lin ou laine/coton dans des dosages variés, avec présence éventuelle de cachemire ou de mohair.

Laine/lin/soie, au delà de 20% de soie, une certaine iridescence synonyme de luxe, un côté plus habillé.

Cachemire/soie: très doux et léger. La brillance variera en fonction du mélange mais aussi de la finition.

Laine/mohair: très bonne tenue et résistance aux plis. Aspect non chiné mais lustré si beaucoup de mohair, d’autant plus dans le cas de couleurs foncées. Parfait pour un blazer porté en soirée (cocktail, dîner).

En images:

E19 ITLIN (2)
Lin italien (moins de 300g), plus fin, superbes teintes mais occasionne une multitude de petits plis (moins en tissage serge).
E19 IRLIN (2)
Lin irlandais (plus de 300g),épais, aspect moins chiné mais les plis seront plus diffus/larges. Couleurs plus basiques.
E19 LNLIN
Lin/coton et coton pur. Sachez que le coton pur tend à se délaver. De part la finition ou l’ajout d’une infime touche de soie ou de cachemire, l’aspect peut être satiné.
E19 LIN COT
Laine/lin ou laine/coton dans des dosages variés, avec présence éventuelle de cachemire ou de mohair.
E19 LLSS
Laine/lin/soie  (30% de soie)
E19 LLS (2)
Laine/lin/soie (8% de soie)
E19 CS (2)
Cachemire/soie: très doux et léger. La brillance variera en fonction du mélange mais aussi de la finition.
E19 LM (2)
Laine/mohair: très bonne tenue et résistance aux plis. Aspect non chiné mais lustré si beaucoup de mohair, d’autant plus dans le cas de couleurs foncées. Parfait pour un blazer porté en soirée (cocktail, dîner).

Avoir accès à une telle palette suppose que le tailleur se passionne pour les tissus et travaille avec une multitude de drapiers, ce qui est malheureusement encore rarement le cas.

Ne négligeons pas les basiques que sont les tissus 100% laine tissés en hopsack, parfait pour le printemps-été. Tandis que les tissus pré-cités cochent rarement toutes les cases essentielles: drapé, main, respirabilité, solidité.

E19 L (2)
Laine super130 tissée en Hopsack 260g

Notons depuis l’an dernier l’ajout assez fréquent de polyester pour un effet très texturé (bouclé).

Et pour les costumes? Pour rester au frais, quatre possibilités:

  • sélectionnez un tissu léger: moins de 240g/m, sachant que pour la première fois un drapier propose 150g/m !
  • optez pour une doublure partielle, ou au pire une doublure en cupro pour pantalons (plus fines, un peu transparentes).
  • optez pour un mélange avec un peu de lin, coton et/ou un tissage aéré (hopsack, toile), sachant que les deux paramètres sont synonymes de moindre tenue, donc plus casual.
  • pour une tenue plus formelle/business, prenez une laine bloquant les UV, ce qui permet de porter une tenue foncée, ou une laine froide (mohair, fresco, crispaire, tous aérés et peu froissables) laquelle peut être assez lourde.

Enfin, ci-après notre sélection Printemps-Eté pour vestes.



Deux Nouvelles Coupes de Veste

DSC_0073_01 (2)

Nous avons quelques peu modifié notre coupe maison pour veste casual, notamment la partie basse. Rien de révolutionnaire, rien de changé dans l’esprit, juste une mise à jour, selon nous plus harmonieuse.
Naturellement, tout est modifiable dans le cadre de la Grande Mesure. L’intérêt est de proposer une issue de secours pour ceux qui trouvent l’épaule napolitaine peu flatteuse, le 3 roll 2 pesant ou que les revers étroits rebutent.
Notre coupe s’efforce d’être classique, casual, élégante et même sexy. Casual de part sa découpe et ses détails mais chic et flatteuse grâce aux épaules (ligne d’épaule légèrement concave, tête de manche affirmée). Sharp Casual (pardon pour l’anglicisme) nous semble proche du résultat. Le genre de coupe que nous aimons porter avec des chaussures fines (Berluti vintage, Corthay, Crockett and Jones, Lobb Jodhpur,…). C’est aussi l’occasion pour nous de montrer notre souci et la capacité du bespoke à restituer porté les coupes imaginées. Avec une attention dédiée et propre à notre maison lors des essayages.

Autre coupe (toute nouvelle) et qu’on imagine bien avec les mêmes chaussures, la Lambo. En hommage aux designers de la marque.
On sort de toute évidence de l’ordinaire mais le ton reste classique. Les plus conservateurs ne seront probablement pas fans mais nous considérons qu’il est temps que la Grande Mesure s’adresse aussi à d’autres.

N’hésitez pas à commenter (email, Instagram).



les 12 Avantages du Bespoke selon Paris1930

DSC_0104_02

Sans expérience préalable, l’intérêt du bespoke dit de Grande Mesure par rapport au demi ou sur Mesure actuel peut interpeller. Les différences mises en avant ci-après ne sont pas forcément les mêmes que dans les médias/blogs spécialisés. Nous décrivons séparément les avantages de la Grande Mesure, le plus des Tailleurs Français, puis les spécificités de Paris1930.

Les 12 vrais avantages du bespoke selon Paris1930.

1) Grande Mesure

– le fit: survendu sur les blogs, le fit du bespoke présente tout de même certains avantages spécifiques: prise en compte du cas très fréquent des épaules en avant, sculpture de la poitrine: près du corps, bombée ou drapée. Tête de manche montée et façonnée à la main (déterminant pour la silhouette), déformation du tissu au fer pour reproduire la forme des omoplates, fuselage des manches au millimètre près, enmanchure haute pour un chic haute couture,… Les blogs parlent beaucoup de l’importance du revers piqué à la main et du col monté à la main, mais la triste vérité inavouée est que les plus grandes maisons les piquent très souvent à la machine; sinon elles ne pourraient honorer toutes leurs commandes. Les tailleurs indépendants rechignent en général à investir dans ces machines.

– le style: une grande marque/maison se doit d’être assez consensuelle dans ses choix stylistiques afin de séduire le plus grand nombre. Au final, tout le monde porte un costume irréprochable mais sans personnalité (un peu comme ces vins “médailles d’or”) et trop souvent le même. Chez Paris1930 nous restons classiques mais traquons les courbes susceptibles de faire basculer un vêtement dans le sublime.

– le vêtement bespoke est évolutif: il pourra être modifié pour suivre l’évolution de votre silhouette ou satisfaire une envie de renouveau stylistique : nombreux sont les clients qui souhaitent un jour changer la forme de leurs poches. Bons nombres de ces ajustements seront impossibles sur un costume autre que bespoke car le retoucheur sollicité ne disposera pas du tissu souvent nécessaire.

2) Tailleurs Parisiens

 on ne choisit pas une épaule, on l’adapte: épaule napolitaine (naturelle) – épaule anglaise (rectiligne), la morphologie du client fera le reste. A contrario, chez le tailleurs Français, la philosophie est d’ajouter, au cas par cas, le minimum de coton pour obtenir une belle ligne et que la structure se voit le moins possible. Ce qui est inenvisageable autrement qu’en bespoke, à moins que votre silhouette et votre épaule soient déjà idéales (bonne pente, ligne d’épaule continue,…).

– certains accordent une attention particulière  à la qualité des finitions (régularité des surpiqures, montage de l’épaule, attache de la doublure, boutonnières,…). Il est reconnu que les meilleurs en la matière sont parisiens (probablement l’influence de la haute couture, même si cette supériorité se retrouve dans la chaussure avec l’atelier parisien de Lobb réputé meilleur que celui de Londres), suivis des italiens du Nord et des Anglais, devant les Napolitains (avec une disparité entre eux).

– recourir à un tailleur étranger implique des déplacements, synonymes d’essayages plus espacés, de tarifs relevés et dans la plupart des cas de difficultés à communiquer avec la précision nécessaire (barrière linguistique),

3) Paris1930
– la passion des belles matières: vous l’avez probablement constaté: les vestes que l’on porte le plus sont celles dont on préfère le tissu. C’est bien d’avoir des liasses à dispositions, encore faut-il s’intéresser aux tissus, à leurs accords et y consacrer (tailleur et clients) le temps nécessaire. Trop souvent, le choix est réalisé à chaud, en 15 minutes. C’est peu et si le tailleur n’a pas pris l’habitude de penser tissu, c’est peine perdue. Personnellement, choisir un tissu même classique, peut me prendre des semaines.

du temps pour le style: le tailleur est en général un ouvrier apiéceur, devenu premier d’atelier puis coupeur. Formé à travailler le mieux possible et surtout le plus rapidement (certains travaillent chronomètre au cou). Sans grande notion de style et qui n’a jamais évolué dans un univers professionnel où le costume est porté. Pour cette raison, les rares tailleurs avec de la considération pour le style ont tous un background autre (architectes, avocats,…), et se sont formés à la coupe directement. Chez Paris1930, style et confection sont séparés; le coupeur a été formé dans le meilleures maisons et le de facto styliste est un client, ancien banquier d’affaires. Chez nous, le coupeur compte son temps, le styliste prend son temps, c’est capital (comme le tandem styliste-modéliste, de rigueur en Haute Couture) mais unique au monde.

pas de liste d’attente pour les nouveaux clients; ce délai peut atteindre 12 mois dans les maisons plus connues.

– un meilleur investissement: le risque de déception est moindre notamment grâce à des dessins préalables destinés au client pour validation et au coupeur; par cette étape stylistique ajoutée au cycle de confection traditionnel du tailleur, on maximise de surcroît les chances d’obtenir une coupe plus aboutie. Un peu comme un investissement qui serait à la fois moins risqué et avec un meilleur rendement escompté.

– dessin + Instagram = création + intelligence collective:

Le dessin est mon outil de proposition stylistique (étudiant, je dessinais des meubles avant d’entamer une carrière dans la finance).

Tous les tailleurs ont un compte Instagram, mais la plupart sont essentiellement producteurs de contenu c’est à dire qu’ils consacrent peu de temps à surfer sur Instagram. Jamais directement impliqué dans la fabrication et toujours avide de style, je prends le temps de consulter Instagram. Instagram permet d’exploiter l’intelligence collective, concept très médiatisé (notamment par Philippe Starck), qui a aidé Elon Musk à développer des technologies en un temps record. Autrement dit, nos vêtements ne bénéficient pas seulement de nos idées stylistiques mais également de toute innovation émanant d’autres maisons (Mesure, pap, haute couture). Je parlerai d’inspiration (en l’occurrence démultipliée) plutôt que de copie, tout comme il suffit de consulter des catalogues de mode du siècle dernier pour constater que les styles actuels trouvent tous racines dans des styles pré existants. Instagram ne fait que faciliter/universaliser une pratique éprouvée.

– Écologique: nous sommes parmi les seuls à bannir les doublures en viscose, fibre certes à base naturelle mais très nocive pour l’environnement. Le Cupro (ou bemberg) est idéal. Et bien sûr le polyester est exclu (même si des maisons réputées osent encore l’utiliser).

 Économique: notre ambition est avant tout de faire les plus beaux vêtements du monde; pour cela, j’ai voulu collaborer avec un tailleur formé dans les meilleures maisons au monde (Cifonelli, Camps, Lanvin,…), ne rien ôter aux méthodes, seulement ajouter un volet style pour un meilleur service, des vêtements élégants mais jamais ordinaires.

Luxe et qualité oblige, nos réalisations sont onéreuses mais environ 30% moins que celles des maisons précitées. Notamment, pour le moment nous sommes itinérants, ce qui permet d’éviter de répercuter le prix d’un loyer du triangle d’Or sur une production par essence limitée; de plus, le client n’a pas à se déplacer, nos horaires sont plus flexibles et dans le cas de visites à domicile, nous pouvons mieux accorder les souhaits du client à sa garde robe.



Nos Tissus d’Epoque.

IMG_2913

Paris1930 met à votre disposition un stock de tissus vintage, produits entre 1930 et 1980. Quelles sont leurs spécificités?

– Ils sont plus lourds (300-550g/m) que les étoffes actuelles (200-360g/m), en raison d’un tissage plus dense et/ou de fils généralement moins fins (en fait, les tissus actuels peuvent être tissés de la même manière et étirés par la suite).
Avantages: meilleure isolation thermique, tenue et durabilité.

– certaines teintures de l’époque étant aujourd’hui proscrites, leur palette de couleurs (rayures, carreaux) est plus riche. Pour les costumes smart casual, cela se traduit par des Prince de Galles, chevrons,… un peu plus fous (mais subtils), avec par exemple une ligne d’un bleu inhabituel ou pistache. Apparemment, le noir d’une étoffe vintage est plus profond que ceux d’aujourd’hui.

– les amateurs de tailoring très classique, aux accents British: tissu épais, style chasse ou country pour les vestes, flanelle cardée, tweed ou Donegal épais,… apprécieront. Les tailleurs japonais, toujours exigeants sur la qualité (à l’instar de leur clientèle) viennent se fournir en Europe avant l’épuisement des stocks.

– pour ceux que les tissus épais rebutent, en raison des normes actuelles et d’intérieurs mieux chauffés, sachez que les jambes ressentent moins la chaleur tandis qu’on tend de moins en moins à garder la veste au bureau. Enfin, n’aimant pas porter de manteau, surtout pas au dessus d’une veste, j’ai passé pratiquement tout l’hiver avec des vestes au tissu (actuel) de poids moyen (310 à 380g/m) portées sur une maille légère. Je songe sérieusement à me faire une veste-manteau pour l’hiver prochain, dans un tissu plus épais (~400g/m) vintage, et ainsi braver des hivers plus rudes.

N’oublions pas le charme de porter un vêtement au tissu d’une autre époque, et le plaisir d’avoir l’assurance de ne jamais croiser un individu paré du même tissu.

Enfin, chez nous le choix d’un tissu vintage n’implique aucun supplément.

Les quantités sont limitées. Vous pouvez acheter le tissu et commander le vêtement ultérieurement.

Ci-joint un aperçu.

Costumes

Vestes

IMG_2928
Ce genre de tissus traditionnels pour vestes peut être envisagé pour un manteau